Metamag - Le magazine de l'esprit critique
Mardi 21 novembre 2017
Laissez vos commentaires
Entrez votre pseudo:
Entrez votre e-mail: 
Antispam: combien font un et quatre?:
Nombre de commentaires pour cet article: 0

Accueil >> Notre monde en bref

NUCLÉAIRE


LA CHINE VEUT CONSTRUIRE 5 À 8 CENTRALES PAR AN D'ICI A 2030





Pékin pourrait investir près de 500 milliards de yuans (69 milliards d'euros) afin de disposer de 110 centrales actives en 2030. Et ce pour accroître sa production électrique tout en réduisant la pollution liée à ses centrales à charbon. Dans ce cadre, en 2030, la Chine pourrait disposer de plus de centrales nucléaires que les États-Unis. Dans ses efforts officiels pour lutter contre la pollution, et notamment les émissions de carbone, Pékin mise donc sur l'énergie nucléaire. C'est l'option la plus rationnelle, la plus raisonnable. Les autorités chinoises auraient ainsi décidé d'investir près de 500 milliards de yuans (un peu plus de 69 milliards d'euros) afin de construire chaque année de cinq à huit nouvelles centrales, affirme le China Times. Selon le quotidien, ce plan de développement du nucléaire prévoit notamment que, vers 2020, les capacités de production électrique chinoises soient trois fois plus élevées que ce qu'elles étaient en 2014. Si dans la foulée de la catastrophe de Fukushima au Japon, Pékin avait levé le pied dans le développement du nucléaire et ordonné de vastes inspections de sécurité, le discours semble donc en train de changer. La Chine y est poussé par une demande énergétique qui s'accroît et la nécessité de développer une production moins polluante dans un pays où le charbon assure encore près de 65% des besoins énergétiques. Depuis le printemps dernier, Pékin a d'ailleurs fermé plusieurs centrales à charbon. A l'heure actuelle, affirme Zhou Dadi, directeur adjoint de la China Energy Reserach Society, seulement 2% de la production électrique chinoise est issue de centrales nucléaires alors que la moyenne mondiale est proche de 14%. Cerise sur le gâteau selon lui, le développement des centrales nucléaires permettrait à la Chine de réduire sa dépendance extérieure et ses importations de matières premières. Elle baisserait aussi sacrément le coût de son électricité. En France, obnubilé par les sirènes écologistes, la France continue de croire aux éoliennes et de défigurer la seule chose qui bientôt lui restera : la beauté de ses paysages./26.10/ ML.




Imprimer cet article
Envoyer à un ami