Metamag - Le magazine de l'esprit critique
Mardi 21 novembre 2017
Laissez vos commentaires
Entrez votre pseudo:
Entrez votre e-mail: 
Antispam: combien font un et quatre?:
Nombre de commentaires pour cet article: 0

Accueil >> Notre monde en bref

DÉRAPAGES


Erdogan menace Paris!





Recep Tayyip Erdogan, homme d’État turc, a menacé, hier, la France, de «graves» conséquences, si elle continue ses frappes aériennes contre l'État Islamique. « Si ces frappes contre les militants "modérés" syriens ne s’arrêtent pas, de la part du gouvernement français, les conséquences, sur les relations politiques, économiques, culturelles et dans tous les domaines avec la France, seront graves », a averti M. Erdogan, dans un entretien exclusif avec le journal Ar-Rayah. « Quant à l’État Islamique, il y a des Turcs, des Arabes et des Kurdes dedans. Les mécontentements du passé ont provoqué une large réaction. (…) Si les Arabes sunnites n’avaient pas été exclus, en Irak, il n’y aurait pas une telle accumulation de colère, il faut les entendre, au lieu de les réprimer, au profit du régime syrien ». Recep Tayyip Erdogan, dont le pays aurait facilité l’approvisionnement en armes des djihadistes de l’État islamique, en Syrie, garde une position ambiguë, face à l’État islamique dont il écoule en grande partie le pétrole informel en Europe. Erdogan a évoqué en tout cas l’impact «irréparable», sur les relations franco-turques qu’auraient les frappes françaises contre les militants syriens. M. Erdogan a, en outre, appelé la France à faire preuve de « bon sens » et à empêcher de se mettre en danger, en matant un mouvement populaire, faisant allusion aux militants syriens. Aucune réaction de la part du Quai d'Orsay. La Turquie a comme arme : deux millions de « réfugiés syriens » prêts à être lâchés sur l'Europe à ses frontières./17.11 / ML.

 
 




Imprimer cet article
Envoyer à un ami