Metamag - Le magazine de l'esprit critique
Lundi 18 décembre 2017
Laissez vos commentaires
Entrez votre pseudo:
Entrez votre e-mail: 
Antispam: combien font un et quatre?:
Nombre de commentaires pour cet article: 0

Accueil >> Notre monde en bref

TERRORISME


L'Algérie joue maintenant aux anti-terroristes





Le Ministre d’État algérien des Affaires Etrangères et de la Coopération, Ramtane Lamamra a déclaré que son pays serait prêt à offrir son expérience en matière de lutte contre le terrorisme à la Tunisie, suite à l’ignoble attentat qui a touché, le 24 novembre 2015, ce pays. Curieux lorsqu'on sait que l'Algérie abrite de nombreux groupes terroristes sur son territoire dont AQMI, Al Mourabitoune et DAESH, mais aussi des organisations de la criminalité transnationale qui ont fait des camps des séquestrés sahraouis marocains de Tindouf une base arrière mais aussi un centre de recrutement et d’entrainement pour tout candidat à l’action terroriste. L’Algérie a une expérience en matière de lutte contre le terrorisme, c'est le terrorisme, un terrorisme qu'elle a alimenté elle-même pour déstabiliser ses voisins (Maroc, Tchad, Mali, Niger, Libye) afin d’imposer son diktat à ceux qui ne se plieraient à ses demandes. Les services sécuritaires algériens n’ont jamais démantelé de cellules terroristes en territoire algérien et elles n’en ont pas la capacité pour la simple raison qu’elles sont de leur création./3.12/ ML.


Imprimer cet article
Envoyer à un ami