Metamag - Le magazine de l'esprit critique
Jeudi 23 mars 2017
Laissez vos commentaires
Entrez votre pseudo:
Entrez votre e-mail: 
Antispam: combien font un et quatre?:
Nombre de commentaires pour cet article: 0

Accueil >> Notre monde en bref

CLIMATOLOGIE


El nino devient méchant





Le phénomème El Nino est visible en rouge sur des images qui présentent les anomalies de hauteur de mer. L'image de gauche est issue des observations réalisées par le satellite franco-américain Topex-Poséidon en novembre 1997 lors du "Niño du 20e siècle''. L'image de droite compile des mesures effectuées en novembre 2015 par Jason-2, Saral-Altika, HY-2A et Cryosat rapporte le CNES (centre national d'études spatiales).

 

Beaucoup de ressemblances, mais en 2015 l'anomalie ne touche pas complètement les côtes sud-américaines : l'amplitude est encore légèrement inférieure à celle de 1997. Cela sera-t-il encore le cas en décembre 2015 ? 
Lorsqu'il est intense, El Niño met les climats du globe sens dessus-dessous : sécheresses ici, pluies diluviennes là, cyclones gargantuesques ailleurs... Durant l'hiver 1997-1998, l'enfant terrible du Pacifique avait touché 110 millions de personnes, causé la mort de 24 000 d'entre elles lors de tempêtes et d'inondations, induit 40 milliards de dollars de dégâts notamment sur les productions agricoles et la pêche selon les Nations Unies.

 
El Niño impacte aussi la température à l'échelle planétaire. L'enfant terrible du Pacifique se cache, en partie, derrière le record d'octobre 2015 : +1,04°C par rapport à la référence climatologique calculée sur 1951-1980. Du jamais vu et comme prévu d'importantes inondations ont affecté le Nord du Pérou et la région de San Martin la semaine dernière./8.12/ ML.


Imprimer cet article
Envoyer à un ami