Metamag - Le magazine de l'esprit critique
Vendredi 19 octobre 2018
Laissez vos commentaires
Entrez votre pseudo:
Entrez votre e-mail: 
Antispam: combien font un et quatre?:
Nombre de commentaires pour cet article: 1

Par: lhomme le 03/05/2012


Non seulement, l'opération sera reconduite mais pas uniquement pour les législatives ! En effet, étonnante de naïveté mais aussi de réalisme, la réponse officielle donnée par la directrice de la communication de la RATP à cette polémique (le Soir 3 du mercredi 2 mai). La suspension des contrôles n'aurait rien à voir avec la campagne électorale mais serait liée au calendrier scolaire, plus précisément dit-elle, au problème des vacances scolaires. "Que se passe-t-il ?, lui demande alors, étonnée, la journaliste. "Des bandes de jeunes particulièrement violents circulent de la banlieue vers la capitale et menacent nos agents ! Nous devons assurer la sécurité de nos agents". Ainsi, fortuitement, apprenons-nous que, vu leur dangerosité, les jeunes banlieusards en vacances scolaires pourraient circuler désormais gratuitement sur les lignes de la RATP ! Et ailleurs, qu'a-t-on prévu pour les contrôler ?... A quand le shopping gratuit aux Halles rénovées ?... Cette anecdote est typique du laxisme administratif, de l'impunité administrative de la loi dont nous parlions ici-même dans la rubrique Futuropolis. Elle en est même exemplaire. Jeunes identitaires, en attente de bourse tardive, ne vous privez pas: vous connaissez maintenant les dates du ticket gratuit offert gracieusement par la RATP ! Les stations non contrôlées sont les grandes stations métro/RER (Gare du Nord, Chatelet, Aubert...). A bon entendeur, salut !



Accueil >> Notre monde en bref

transport présidentiel


Voyagez gratis





3-5/7h14/Michel Lhomme/ En mars 2007, un contrôle à la Gare du Nord avait dégénéré en émeutes. Une polémique politicienne sur la sécurité qui avait occupé le terrain des médias en pleine campagne présidentielle. Un communiqué du syndicat Sud-RATP vient de révéler au grand jour la solution qu’a trouvée la régie des transports franciliens pour éviter que cela ne se reproduise en 2012. En cette période électorale, les contrôles sont appelés à lever le pied dans les stations de métro et de RER de grande affluence jusqu’au 6 mai 2012, selon l’organisation syndicale, les usagers démunis de ticket pourront voyager tranquilles. On ne sait pas si l’opération « bouche cousue » sera reconduite pour les législatives mais en tout cas, elle confirme cet état général de l’administration française face aux problèmes, casser le thermomètre du malade et il n’est plus malade ! Pour le gouvernement, on laisse à certains endroits, des jeunes dealer au vu et au su de tout le monde pour ne pas faire de vague. C’est la France forte, sur fond d’écran, une mer plate et tranquille, un calme lagon.

Imprimer cet article
Envoyer à un ami