Metamag - Le magazine de l'esprit critique
Samedi 22 septembre 2018
Laissez vos commentaires
Entrez votre pseudo:
Entrez votre e-mail: 
Antispam: combien font un et quatre?:
Nombre de commentaires pour cet article: 0

Accueil >> Culture en bref

INTERNET


L'Inde à l'avant-garde...





De nombreux internautes indiens se sont plaints ces derniers jours de ne pouvoir se connecter à plusieurs sites Internet, parmi lesquels le français Dailymotion, mais aussi les très fréquentés Vimeo ou GitHub. Selon plusieurs médias, comme The Times of India, il s'agirait d'un blocage décidé par le gouvernement. La thèse a été confirmée par un communiqué du ministère des communications, qui affirme que 32 sites « utilisés pour la propagande djihadiste » sont concernés par ce blocage. La liste de ces sites n'a pas été publiée officiellement, mais Pranesh Prakash, du Center for Internet and Society, a diffusé sur son compte Twitter une circulaire les répertoriant. Le site Pastebin, qui permet de stocker du texte, a été l'un des premiers à signaler  son blocage, dès le 19 décembre. D'après les témoignages des internautes, il semblerait que l'accès à certains de ces sites diffère selon les opérateurs. Le gouvernement a néanmoins annoncé dans son communiqué que quatre d'entre eux allaient être débloqués, car ils se sont engagés à interdire la publication de propagande et à travailler avec le gouvernement pour supprimer ce type de contenu ». Il s'agit de Dailymotion, GitHub, Vimeo et Weebly. Mais, pour l'heure, aucune information ne permet de connaître le sort des 28 autres sites dans le pays qui compte la troisième plus grande population d'internautes du monde./13.01/ ML.


Imprimer cet article
Envoyer à un ami