Metamag - Le magazine de l'esprit critique
Lundi 21 août 2017
Laissez vos commentaires
Entrez votre pseudo:
Entrez votre e-mail: 
Votre commentaire:


Nombre de commentaires pour cet article: 0

Accueil >> Communautés vivantes
UNE AIGUILLE PEUT- ÊTRE PAS SI CREUSE QUE ÇA - Maurice Leblanc et le code Lupin

UNE AIGUILLE PEUT- ÊTRE PAS SI CREUSE QUE ÇA


Maurice Leblanc et le code Lupin




le
modifié le 03/07/2015 à 21:18h

Y-a-t-il des messages cachés dans l’Œuvre de Leblanc et plus particulièrement dans ses Arsène Lupin ? Certains l’affirment et prétendent le prouver dans des ouvrages aussi documentés que compliqués. Mais bien sûr comme il s’agit de cheminer vers un mystère camouflé par un grand initié, le parcours initiatique ne peut être simple ni à la portée de tout le monde. 
De toute façon, c’est une belle excuse pour redécouvrir l’œuvre d’un grand écrivain et les aventures d’un héros à la française qui, aux cotés de Fantômas et Rouletabille, a voulu concurrencer Sherlock Holmes car Leblanc est, bien ne lui en déplaise, le Conan Doyle français.

Un écrivain prolixe

Maurice Leblanc est  né le 11 novembre 1864 à Rouen. Il meurt le 6 novembre 1941 à Perpignan. On peut visiter sa maison à Étretat, dans la Seine-Maritime. L’aiguille d’Étretat est d’ailleurs utilisée dans le roman L'Aiguille creuse avec Arsène Lupin qui est au centre de notre mystère. Le père de Maurice Leblanc était armateur. Orphelin de mère, il a été mis au monde par le chirurgien Achille Flaubert, frère de Gustave. Sa sœur cadette était la cantatrice Georgette Leblanc. 

Il refuse la carrière que son père lui destine dans une fabrique de cardes et « monte à Paris » pour écrire. Il est d’abord journaliste, puis romancier et conteur. Il éveille l’intérêt de Jules Renard et Alphonse Daudet, sans succès public. En 1905, Pierre Lafitte, directeur du mensuel Je sais tout, lui commande une nouvelle sur le modèle du Raffles d'Ernest William Hornung : L'Arrestation d’Arsène Lupin - Deux ans plus tard, Arsène Lupin est publié en livre. La sortie d’Arsène Lupin contre Herlock Sholmes mécontente Conan Doyle, furieux de voir son détective Sherlock Holmes et son faire-valoir Watson ridiculisés au travers des personnages parodiques créés par Maurice Leblanc.

Certains considèrent que Maurice Leblanc se serait inspiré, pour donner vie à Arsène Lupin, de l’anarchiste Marius Jacob, qui commit 150 cambriolages qui lui valurent 23 ans de prison. Son œuvre inspira Gaston Leroux (créateur de Rouletabille), ainsi que Souvestre et Allain (créateurs de Fantômas). Une Association des amis d’Arsène Lupin a été fondée.

Le gentleman cambrioleur

La série Arsène Lupin compte 20 romans et recueils de nouvelles, ainsi que deux pièces de théâtre, tous publiés de 1907 à 1935.

Arsène Lupin est un des personnages les plus populaires en France. Mi-Robin des Bois, mi-Don Juan, à la fois Gentleman et Cambrioleur, il est voleur et séducteur. Il effectue ses cambriolages en virtuose avec ironie et audace. Quand il dépouille une victime, c'est avec une élégance rare… Et ce sont toujours les riches qu'Arsène allège, redistribuant souvent son butin aux humbles avec une belle générosité. Maurice Leblanc a voulu que son personnage soit sans cesse surprenant. Tous les moyens sont bons à Lupin pourvu qu'ils soient marqués par le panache, l'insolence et l'amour. 

Arsène, Raoul Lupin est né en 1874 à Blois, fils d'Henriette d'Andrézy et de Théophraste Lupin. Sa formation est éclectique. Des études de droit et de médecine (enrichies par un stage en dermatologie où il apprendra à modifier un visage), d'excellentes études classiques de latin et grec et une bonne maîtrise des langues vivantes. Mais ce n'est pas tout. Arsène cultive également un talent de prestidigitateur... Initié aux sports de combat (son père était professeur de boxe et de gymnastique), notre héros sera même un moment professeur de Jui-Jitsu. Ses multiples compétences lui permettent de naviguer dans tous les milieux et de camper autant de personnages différents. Arsène Lupin est aussi un esthète, il fait preuve d'un goût très sûr en matière de peinture, et d'une excellente connaissance de l'art. Il a caché dans l'Aiguille Creuse La Joconde de Léonard de Vinci, des Botticelli, des Rembrandt… 

Celui que Maurice Leblanc décrit comme " une âme intrépide dans un corps inattaquable " est un amoureux des femmes et de la vie… Clarisse d'Etigues, Louise d'Ernemont, la comtesse de Cagliostro, Raymonde de Saint-Véran, Angélique de Sarzeau-Vendome… nombreuses sont les femmes qu'Arsène Lupin va aimer au cours de ses multiples aventures !

Une lecture simple de l’aiguille creuse

Étretat est une petite ville de bord de mer, entre Fécamp et Le Havre, sur la côte d'Albâtre. Cette station balnéaire fut très en vogue à la belle époque, réputée pour son casino, son golf, son air vif, sa promenade le long du Perrey, mais aussi pour ses résidents occasionnels, les écrivains Flaubert, Maupassant, Karr, les peintres Monet, Courbet, Corot, Boudin, le compositeur Offenbach. Maurice Leblanc s'y est installé et y a campé le décor de son fameux roman. Le Mystère de l'Aiguille Creuse renferme un secret que les rois de France se transmettent depuis Jules César…et dont Arsène Lupin s'est rendu maître. La fameuse aiguille contient le plus fabuleux trésor jamais imaginé, il rassemble les dots des reines, perles, rubis, saphirs et diamants…la fortune des rois de France. Il ne fait aucun doute qu'Arsène Lupin a participé à la renommée d'Étretat et de cet étrange pic planté à son abord ouest que l'on ne peut approcher à pieds secs que quelques jours par an, lieu unique situé en Normandie et mondialement connu. De nos jours cette merveille de la nature, attire plusieurs millions de touristes par an.

Le secret derrière le mystère

Pour Patrick Ferté, il n’y a pas de doute, les romans de Leblanc sont des romans à clé.

Né en 1950 à Elbeuf, Patrick Ferté passe son enfance dans le Triangle d'or haut-normand d'Arsène Lupin. Déraciné dans le Midi cathare (décidément les liens sont récurrents), il y poursuit des études d'histoire et de philosophie jusqu'au doctorat mention très bien.

Cet universitaire, spécialiste reconnu d'histoire sociale étudiante et d'histoire des idées (XVIe-XVIIIe siècles), édité en France, en Irlande et au Canada, avoue avoir délaissé l'histoire quantitative et la méthodologie scientifique pour se divertir non moins savamment sur la piste piégée de son fascinant « Arsène Lupin Supérieur Inconnu » qui confine à l'histoire des structures mentales, à l'ésotéro-occultisme et à la maçonnologie, composantes non moins passionnantes des sciences humaines...et de la philosophie de l'histoire."

Arcanes, filigranes et cryptogrammes: la clé de l'œuvre codée de Maurice Leblanc", ou comment passer des mystères de Rennes-le-Château, de Gisors et de Stenay au secret de l'Aiguille Creuse par les souterrains de l'Histoire. Patrick Ferté est subjugué par Charles Fort le collectionneur de l’inexpliqué et de H.P.Lovecraft  le maitre du fantastique qui sont deux "initiés" du XXe siècle qui le subjuguent, avec Gurdjieff, Gustav Meyrink et Guénon, sans parler de...Maurice Leblanc! Leblanc- Lupin, Supérieur Inconnu  démontre-t-il avec audace mais crédibilité  tout au long d'un dossier de 554 pages- pour le tome I, et pas moins pour le tome II. Arsène Lupin Supérieur Inconnu est une "prodigieuse jonglerie littéraire et intellectuelle. "L'aventure est belle, la démonstration édifiante. Au point d'être aussi fascinante que les intrigues d'Arsène Lupin" (Paris-Normandie, 29/07/1992) et que "les bras nous en tombent " (René Duchateau dans le Panorama de France-Culture, 09/01/1993).

" Même les initiés des secrets  de Rennes-le-Château, de Gisors et de la France hermétique applaudissent à ce grand-œuvre de décryptement définitif et incontestable " car, poursuit J.-P. Deloux dans la revue Polar "tout ce qui est avancé par Patrick Ferté est indiscutable car vérifiable (...) "Il est allé au fond des choses ". Dans ses "Livres propos", P.-L. Moudenc souligne "l'ingéniosité de sa méthode qui joue, avec une stupéfiante virtuosité de la cabbale phonétique, des anagrammes, des "coïncidences"- mais si nombreuses que le plus incrédule des lecteurs finit par se prendre au jeu et par être ébranlé. Patrick Ferté s'assigne pour tâche, déraisonnable a priori il le reconnaît, de démontrer que les Arsène Lupin sont "une œuvre à double fond, Maurice Leblanc l'auteur masqué d'un vaste cryptogramme et le gentleman cambrioleur un gentleman initiateur ".Si comme on l'a dit, Lupin cambriola l'histoire de France, c'est, à n'en pas douter, l'histoire secrète de la France hermétique ». Et Patrick Ferté a pu lui ravir la plus belle clef de son passe-partout: magique, elle ouvre sur les cryptes d’ où on sort ensorcelé, ...si l'on en sort ".

L'écrivain initiatique Jean Parvulesco situe le "travail de dévoilement ininterrompu" de "Patrick Ferté l'éveilleur" aux plus hauts niveaux : grâce à ce "livre véritablement monumental et torrentiel (...), Maurice Leblanc pourrait fort bien prétendre aux titres initiatiques et occultistes de Supérieur Inconnu et peut-être même à bien plus haut encore (...) et son œuvre écrite constitue en réalité un discours chiffré en profondeur, activement porteur d'un message métahistorique aux implications mystérieuses, subversives..., au but apocalyptique, engagé à faire émerger des gouffres du secret initiatique et une autre histoire de France, une histoire secrète de la France hermétique".

Cela devient bien compliqué et prétentieux et on pourrait hausser les épaules. Mais si Ferté est sans doute le plus complet, il n’est pas le seul loin s’en faut a défendre cette thèse

Arnaud de l'Estoile vient de publier « Le Véritable Secret des Rois de France «, à la suite de Didier Audinot, Patrick Ferté, Roger Facon et beaucoup d'autres, il part , explique l’éditeur, sur les traces d'Arsène Lupin, cambrioleur de l'histoire de France !

On revient à la question de fond

Les aventures du personnage d’Arsène Lupin, mondialement connu, qui résolut les énigmes les plus extraordinaires, dépasseraient- elles le cadre du simple roman policier ? Y a-t-il un sens caché aux aventures du gentleman cambrioleur ? La quête du secret des rois de France, élucidé dans L’Aiguille creuse, repose-t-elle sur un fond de vérité ? Sur quelles informations confidentielles Maurice Leblanc a-t-il pu s’appuyer pour rédiger ses œuvres ? Il dévoile également que l’histoire d’Étretat, officiellement station balnéaire de renom, recèle bien des mystères… Lesquels ont pour origine un secret que des hommes et des organisations préservèrent au cours des siècles. Le père d’Arsène Lupin, qui a publié L’Aiguille creuse en juin 1909, en fut l’épicentre. En outre, aussi surprenant que cela puisse paraître, l’auteur met au jour les liens mystérieux qui unissent la Normandie et l’Aude, Étretat et Rennes-le- Château, avec, en filigrane, l’ombre d’une société secrète devenue mythique : le Prieuré de Sion.

Et le filon ne manquera pas d’être exploité plus ou moins habilement.

L’approche de « code Lupin » de Michel Bussi est plus romancée et bien  plus simple.

Le célèbre professeur Roland Bergton en est convaincu, Lupin cache un secret. Il n'a qu'une journée pour percer l'énigme, avec pour seuls indices une pièce d'or trouvée sous les falaises, et une nouvelle inachevée de Leblanc... et l'aide d'une jeune étudiante en histoire, brillante et séduisante. 

Il n'y a pas de message philosophique dans le Code Lupin, c'est uniquement pour que les amateurs de chasse au trésor s'amusent ! Le quatrième trésor se trouve quelque part en Normandie. Mais il faut lire le roman, c’est un bon dérivatif et une excellente introduction.

L'objectif, c'est d'amener le lecteur à se balader en Normandie et à relire les aventures de Lupin.

C’est également l’objectif de cet article au delà d’un nouveau mystère réel ou fantasmé au cœur des manuscrits.

*archives de l'auteur, article paru dans la revue Plume

 

Imprimer cet article
Envoyer à un ami
Communautés vivantes