Metamag - Le magazine de l'esprit critique
Lundi 26 juin 2017
Laissez vos commentaires
Entrez votre pseudo:
Entrez votre e-mail: 
Votre commentaire:


Nombre de commentaires pour cet article: 0

Accueil >> Futuropolis
ÉOLIEN ET PHOTOVOLTAÏQUE  - Nos élus se font rouler dans la farine !

ÉOLIEN ET PHOTOVOLTAÏQUE


Nos élus se font rouler dans la farine !




le
modifié le 30/10/2015 à 06:20h

Des affairistes, alliés à des anti-nucléaires dogmatiques et autres altermondialistes décroissants, ont roulé nos élus dans la farine au nom d'une idéologie "verte" et sympathique. Ils l'ont fait d'autant plus facilement que ces élus possèdent majoritairement une formation littéraire, et qu'ils sont disposés à entendre ce discours agréable d'autonomie énergétique grâce au vent et au soleil, si facile à faire passer auprès de leurs électeurs prêts à croire, eux aussi, aux contes de fées. 

Bercés par des présentations idylliques, ces élus soutiennent le développement des éoliennes et des panneaux photovoltaïques, sans voir qu'ils favorisent ainsi le gaz (dont un gazoduc en provenance de Russie passe par l'Allemagne) et le charbon (que nous n'avons pas dans notre sous-sol, contrairement aux Allemands). Les Allemands se donnent bonne conscience avec les éoliennes et le photovoltaïque, mais ils ont reconstruit 28 centrales au charbon pour la "vraie" production d'électricité, et ils creusent d'immenses mines à ciel ouvert.

Par manque de courage et de volonté, nos élus préfèrent se laisser berner par des activistes et des militants de la cause "verte". Vanter les mérites du vent et du soleil afin de caresser l'électorat "dans le sens du poil" pour se faire élire, ou réélire, est la tendance à la mode. Tout le monde a envie d'y croire. C'est plus facile que de se pencher sur les problèmes, si difficile à comprendre, de la production d'énergie d'un pays, et que de défendre un intérêt général obscur et lointain.

Ainsi, furent instituées des subventions scandaleuses à fonds perdus au profit des éoliennes et des panneaux photovoltaïques inutiles et nuisibles aux intérêts des citoyens.

Ainsi, les élus répètent partout, à tort, que l'Europe a besoin d'un "mix énergétique", encore appelé "bouquet énergétique", composé notamment d'éoliennes et de panneaux photovoltaïques. Au nom de quoi ? Pour faire plaisir à qui ? Ce développement est un non sens écologique, économique et technique.

L'importation et la subvention d'éoliennes, et surtout de panneaux photovoltaïques, va coûter des milliards d'euros pendant vingt ans … pour rien. Ce développement va accroître l'importation de gaz, les émissions de CO2 et le montant de la facture d'électricité, et, plus généralement, de tous les produits manufacturés nécessitant de l'électricité.
Joli travail !

N'est-ce pas la véritable noblesse de l'élu de ne pas céder à des effets de mode, de discerner dans le long terme ce qui est bon pour la majorité, et de ne pas se comporter en représentant de lobbies divers contre l'intérêt du pays ? Ah, bien sûr, il faut se faire réélire … et la place est bonne ! 

Mesdames et Messieurs les élus, ouvrez les yeux sur les difficultés techniques et économiques que l'Allemagne rencontre  avec ses éoliennes, ses panneaux photovoltaïques et son réseau électrique ! Prenez le temps de comprendre les arguments techniques qui sont à votre disposition. Vous constaterez aisément le délire financier et technique vers lequel vous conduisez l'Europe.

Elus et responsables politiques de tous bords, arrêtez de mettre la tête dans le sable de l'écologiquement correct. Les beaux discours sur les énergies éoliennes et photovoltaïques ne sont que des leurres qui conduisent l'Europe de l'énergie dans le caniveau. 
Imprimer cet article
Envoyer à un ami
Futuropolis